Un agent “pro” au service de l’épanouissement de ses talents

Will devient l’Agent d’Adèle
  • Un suivi au long cours de chaque salarié (talent) par son agent
  • Un matching total (surtout humain) grâce à l’agent sur les recrutements
  • Un tarif maîtrisé pour démocratiser le recours aux agents
  • Le candidat au centre du jeu, pas l’entreprise

Un agent pour tous, présent pour le talent sur le long-terme

Les sportifs et les acteurs ont leurs agents. Mais les salariés sont seuls, alors que le rôle de mentor dans les entreprises disparaît, la faute à des parcours de plus en plus courts et à une course à la productivité qui réduit la part du management à sa portion congrue. Qui pour aider les salariés à construire un parcours de carrière cohérent ? Qui pour les accompagner dans le processus difficile mais nécessaire d’introspection, seul à même de les aider à comprendre leurs leviers profonds de motivation ? Et qui pour les épauler dans leurs changements de poste, leur conseiller les bonnes entreprises, les mettre en relation avec les bonnes personnes ?

Un matching total, prenant en compte l’intégralité de l’individu

Sous couvert d’objectivité, certains voudraient nier l’humain dans le recrutement et résumer l’individu à un ensemble de compétences. Des plateformes se basent sur les data et les algorithmes pour garantir un recrutement parfait. La plupart des recruteurs commencent leurs recherches sur LinkedIn en combinant quelques filtres pour sortir le profil idéal.

Un tarif maîtrisé, qui permette à chacun de s’y retrouver

En partant du principe que les agents sont les plus à même de garantir la qualité du matching, il faudrait donc les faire intervenir sur chaque recrutement. Or aujourd’hui la chasse, qui se rapproche le plus de cette approche, se facture à un coût trop élevé pour permettre de généraliser cette démarche au delà de quelques rôles clés dans l’entreprise (comité de direction pour faire simple).

Un besoin qui part du candidat

L’écosystème du recrutement fonctionne aujourd’hui à l’envers : les entreprises postent des offres et vont essayer de trouver un candidat qui correspondent à leur besoin. Nous pensons qu’il faut renverser cette approche. Le besoin part du talent pour qui l’agent essaie de trouver l’offre la plus adaptée à ses besoins. Si nécessaire, nous pensons que l’entreprise a tout à gagner à adapter son offre pour coller aux besoins profonds du talent. L’engagement total de ce dernier compensera largement les éventuelles concessions faites par l’entreprise.

--

--

Tech entrepreneur, Coach, Trainer | Founder @WILL, ex-CPO (Chief Product Officer) at ManoMano, ex Founding Partner at Artefact

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Pierre FOURNIER

Pierre FOURNIER

Tech entrepreneur, Coach, Trainer | Founder @WILL, ex-CPO (Chief Product Officer) at ManoMano, ex Founding Partner at Artefact